AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Raise your glass! [feat Saf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 20
Points RP : 381

Région : Ecosse
Métier : Barman et étudiant
MessageSujet: Raise your glass! [feat Saf]   Lun 10 Oct - 0:41


Saf ∞ Lachlan
La nuit était tombait sur Edimbourg et ce soir, je n'avais pas envie de prendre un bain de foule. Pas de boîte de nuit pour moi ce soir. J'avais décidé de me rendre dans un petit pub du vieux quartier afin de m'y réfugier. Boire un verre tranquillement. J'avais beaucoup avancé sur mon programme d'étude et j'étais plutôt fier de moi. Alors j'avais envie de me détendre. En temps normal, je serais aller dans un de ces club réputés en charmante compagnie mais pas ce soir. Non ce soir j'étais au calme. Aussi j'avais fait simple. Une veste en cuit noir, un vieux jean et un tee-shirt blanc. Pas plus. Ce soir, je n'étais de toute évidence pas en mode chasse.

Je m'appuyais au bar, commandant une bière. C'était frustrant, l’alcool pour un vampire. ça ne me saoulais pas, et ça n'avait presque pas de goût. J'en avait pas assez profité pendant ma vie mortel surement. Mais c'était par nostalgie que je venais ici. Jouer les monsieur tout le monde. Ne croyais pas que je regrettais ma condition, certainement pas. Mais parfois, il est vrais certains aspect humains me manquait un peu comme une douce nostalgie. C'est le mal des immortels la nostalgie. Les saisons passent, le monde change et nous somme là, figés hors du temps. Nous qui écourtons le temps des humains à la vie déjà si courte. Mais je n'étais pas seul. J'avais Nina et mon père. Mais pour combien de temps. Peu à peu je perdais ma petite sœur qui devenait femme, qui vivait sa vie. Elle était tombé amoureuse. J'étais heureux pour elle et à la fois inquiet. Sachant la souffrance de perdre l'être aimé. Mais c'était de ma faute. Je l'avait tuer. Alors il fallait mieux que je reste seul.

Enfin, cela ne voulais pas dire que je me privais de profiter des plaisirs en présence de la gente féminine. Car tout le monde le sait, les bonnes résolutions sont faites pour êtres oublié. Et puis j'aimais bien trop séduire pour me vouer à une vie de moine. Quel horreur! Le jeu de la séduction était tellement distrayant. Don ou pas d'ailleurs. Généralement je n'en avais pas besoin. Rare son les fois ou dans mon éternité j'en avait eux un réel besoin. J'avais donc laissé mes pensées vagabondait un temps vidant mon verre. Finalement, je m'ennuyait fermement. Je cherchait des yeux une quelconque distraction. Un billard ou des fléchettes pour défier quelques pilier de bar. Mais non rien. Il soupira se passant la mains dans les cheveux avant de remarquer une chevelure rousse sur une table seule.

Un sourire vint illuminer son visage. Et l'incorrigible dragueur pris le dessus sur la raison. Il se commanda un nouveau verre avant d'aller l’accoster.

-Votre rendez-vous devrait avoir honte de laisser une jeune femme seule à attendre dans un bar
Lui lançais-je en souriant avant de prendre place à la table d'à côté feignant un grand intérêt pour le match de rugby qui était diffusé sur l'écran. Règle numéro un, s'assurer du célibat de la proie.




code by Silver Lungs



I won't excuse myself for what Iam. 'Cause it's all I ever want. Now I'm free to take my time.
❝I'm a free spirit❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 09/10/2016
Messages : 12
Points RP : 367

Région : Ecosse
Métier : Infirmière de bloc opératoire, spécialisée en traumatologie
MessageSujet: Re: Raise your glass! [feat Saf]   Lun 10 Oct - 17:38

Raise Your Glass - Lachlan & Saf
Il y a des êtres qui nous touchent plus que d'autres, sans doute parce, sans que nous le sachions nous même, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque. ••• Elle sentait l'antiseptique, ça puait, ça empestait et lui donnait envie de vomir. Quand elle arrivait au point de sentir l'odeur entêtante de l’hôpital c'est qu'il était temps qu'elle rentre chez elle et fasse une pause. Elle quitta sa blouse, enfila son short noir qui mettait en valeur ses jambes, son léger pull fleuri et ses boots, qu'est ce qu'il était plaisant de retrouver des vêtements confortables après tant d'heure dans une blouse rêche.

La jeune femme quitta l’hôpital et laissa ses sens de primitifs se développé, elle huma l'air frais du soir, les odeurs de restaurant, de la ville, des oiseaux qui partaient vers le sud pour nicher. Elle n'avait pas envie de rentrer tout de suite, la jeune femme checka son téléphone portable et s'arrêta un instant sur le nom de Jahaal. Son grand frère de substitution, celui qui lui avait permis de se remettre sur pieds après l'horrible tragédie de sa famille. Elle lui en demandait bien assez elle n'allait pas l'embêter ce soir.

Saf pris donc la direction de son bar favori, un bar typiquement irlandais ou son accent marqué et ses cheveux roux ne faisait pas tâche. Le patron vint lui faire la bise, ça la hérissait à chaque fois que quelqu'un la touchait mais le patron était trop heureux de la faire criser qu'il continuait à venir lui claquer les joues. Elle lui commanda une bière et une petite assiette d'amuse gueules avant de s'installer comme à son habitude à une table avec banquette dans le fond. Elle suivit le match de rugby distraitement jusqu’à ce que le serveur vienne le servir. Elle sortit son livre "Chirurgie traumatique des os" et but une gorgée de sa pinte. Elle avait du sang irlandais, chaud et composé de houblon, une pinte ne lui faisait pas peur. Saf leva des yeux distraits quand la porte sonna pour laisser entrer un jeune homme, pas désagréable à regarder, mais bien vite elle replongea dans son bouquin et grignota un crakers. Prise dans son livre le temps passa et elle sursauta quand une voix masculine l'interpella. Saf ne put retenir un grondement alors qu'elle fronçait les sourcils et fixait le jeune homme qui était entré quelques minutes auparavant. Super elle avait tiré le gros lot, un dragueur. La jeune femme leva les yeux au ciel, elle aurait du ne pas lui répondre mais sa grande gueule ne lui permit pas de se taire.

-Une jeune femme comme moi est tout à fait apte à venir seule dans un bar sans avoir un homme dans les pattes.

© 2981 12289 0


Protect Yourself
Nous nous propageons sans contrôle, sans limite, au péril même de nos ressources, et s'il le faut, nous nous ferons nous-mêmes la guerre pour survivre quitte à nous massacrer par millions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 20
Points RP : 381

Région : Ecosse
Métier : Barman et étudiant
MessageSujet: Re: Raise your glass! [feat Saf]   Mar 11 Oct - 23:50


Saf ∞ Lachlan
Outch, visiblement la demoiselle avait du mordant. Et je pense être très bien placé pour évaluer ce trait. If you know what I mean   . Enfin bref après avoir était joliment envoyer sur les roses, je ne comptais pas lâcher prise. C'était bien plus amusant comme ça. Et puis il fallait avouer que la demoiselle en valait clairement la peine. Je regardait le livre dans ses mains. Intéressant. Belle et intelligente. Décidément, elle avait tout pour plaire. Enfin presque. Il s'agissait d'une primitive. Ce qui n'était en rien un problème pour moi cela dit. En fait, c'est plus pour mon père qu'il m'arrivait de me mêler aux conflit, mais il faut dire que cette capacité à se changer en bête m'avait toujours fasciné. Hélas, compte-tenus de ma condition, je n'avais pas vraiment eut l'occasion d'assouvir ma curiosité. Enfin, bref. Passons.

Elle avait torts. Même dans des temps plus apaisé, traîner dans des vieux bars, n'était en aucun cas une bonne idée. Ce n'était pas tant d'être à l'intérieur qui représentait un danger. Mais plutôt d'en sortir. En début de soirée, ça va. Les gens sont encore plus ou moins "clean", c'est plus  quand la soirée et bien entamé et que les ivrognes errent dans les rues. J'avais consciences que je pouvais être considéré comme lourd. Mais je m'en tenais à la drague de comptoir. Suivre une femme dans la rue et l'obliger à me tenir compagnie. Non merci. J'avais reçus meilleur éducation. Et puis pour avoir été prêt à tuer ceux qui avait mis Nina dans se genre de situation, je n'allais pas le faire. C'était d'un tel manque de classe. Enfin, passons.

Son livre semblait la captivé. C'était peu commun comme lecture de détente. Mais du coup,je me demandais si c'était pour son boulot ou bien pour les études. Dans tout les cas, cela n'enlevait rien à la noblesse de sa cause. J'avais songer à beaucoup de professions différentes mais pour des raisons évidentes. Médecin n'en faisait pas partis. Il fallait beaucoup de courage pour fréquenter la Mort et la maladie quotidiennement. Et puis j'aimais briller, que l'on me soit reconnaissant. Et je doute que les médecins aient la reconnaissance qu'ils méritent. Et puis je préférais largement étudier les étoiles que les cellules.

-La médecine est une sciences bien complexe. J'ai toujours préféré la physique. Vous avez bien du courage de vous lancer dans de telles études. Cela dit, c'est un beau métier que d'aider les gens...

Barbante comme conversation à votre avis? Sans doute. Et surement cela aller l'importuner. Mais je trouverais bien une façons de me faire pardonner dans ce cas. Et puis qu'importe sa réponse. J'en apprendrais toujours plus sur elle.

code by Silver Lungs



I won't excuse myself for what Iam. 'Cause it's all I ever want. Now I'm free to take my time.
❝I'm a free spirit❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 09/10/2016
Messages : 12
Points RP : 367

Région : Ecosse
Métier : Infirmière de bloc opératoire, spécialisée en traumatologie
MessageSujet: Re: Raise your glass! [feat Saf]   Lun 17 Oct - 23:08

Raise Your Glass - Lachlan & Saf
Il y a des êtres qui nous touchent plus que d'autres, sans doute parce, sans que nous le sachions nous même, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque. ••• Saf n'aimait pas beaucoup qu'on vienne l'importuner surtout avec des techniques aussi grossières de drague. En plus comme elle n'avait pas de filtre elle ne savait pas éconduire gentiment ce genre de personne, du coup elle y allait cash. Elle le fixa par dessus son livre, il était beau, trop jeune pour elle, et clairement un peu con de draguer une femme plus âgée et de cette façon surtout. Elle leva les yeux au ciel et se replongea dans son livre. C'est sur qu'une femme normale pourrait avoir peur mais Saf n'avait pas ce genre de préoccupation. Certes elle ne savait pas se battre, elle n'avait aucune connaissance en arme ou en combat mais elle avait son caracal, elle était capable de courir à une vitesse incroyable et elle avait des crocs, des griffes et un instinct de conservation de félin sauvage. Ça lui permettait de ne pas avoir peur le soir, ni de craindre d'être attaquée. Donc qu'il remballe ses jolies phrases de macho.

Elle se replongea donc dans son bouquin, elle avait une grosse opération de quelques jours et son chirurgien lui avait demander de plancher un peu dessus, son grand jeu était de l'interroger pendant l'opération afin de la tenir en haleine et concentrée. La jeune femme, dont la vision périphérique s'étendit un peu quand elle cligna des yeux vit que son voisin regardait avec intérêt dans sa direction et plus précisément la couverture de son livre. Une seconde fois elle leva les yeux au ciel quand il se remit à lui parler, cependant sa conversation était beaucoup plus intéressante que sa précédente. Elle corna sa page et posa son livre, vrillant le jeune homme de ses grands yeux. Il semblait réellement sincère ce qui la toucha.

« Je ne fais pas d'études, je suis infirmière et je dois assister à une grosse opération, je me documente c'est tout. Et en effet aider les gens est une vocation. Physique quantique ou moléculaire ? »

Pourquoi elle lui posait ce genre de question ? Ce n'était pas dans ses habitudes d'être sociable ou de s’intéresser à la vie des gens mis à part à celle de ses patients. Mais étrangement ce soir elle n'avait pas envie d'être seule et malgré un mauvais démarrage le jeune homme ne semblait pas avoir un mauvais fond. Elle n'était pas adepte des deuxième chance mais elle pouvais quand même essayer avec lui.

« Séraphine, mais tout le monde m'appelle Saf. »

Autant se présenter dans les formes.

© 2981 12289 0


Protect Yourself
Nous nous propageons sans contrôle, sans limite, au péril même de nos ressources, et s'il le faut, nous nous ferons nous-mêmes la guerre pour survivre quitte à nous massacrer par millions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 20
Points RP : 381

Région : Ecosse
Métier : Barman et étudiant
MessageSujet: Re: Raise your glass! [feat Saf]   Dim 23 Oct - 18:36


Saf ∞ Lachlan
La jeune femme face à moi leva les yeux aux ciel une fois de plus quand je lui adressais la parole. Cependant, elle ferma son livre prenant soin de repérer la page avant de se tourner vers moi. Ses grands yeux m'examinant, cherchant si je me foutais de sa poire ou si j'étais sérieux. Ce qui était rarement le cas, certes. Etant un éternel gamin qui a besoin de jouer, cependant en cet instant je n'était pas en train de jouer. C'était sincère.
J'avais beaucoup de respect pour le corps médical qui était bien maigrement remercier pour leur contribution à améliorer la vie de chacun. Et hélas, ce mal n'était pas nouveau et ne faisait qu'empirer. La médecine avançait certes, mais la grande Faucheuse trouvait toujours plus de moyen de se procurer de nouveaux sujets. Les humain était des êtres bien ingrats. Ceux qui se vouaient à la médecines passaient des années à étudier avant d'être confronter à la Mort, la maladie, la douleur. Oui, parfois, il y avait de nouvelles vies. Mais combien s'éteignaient, où avaient été sauvé de justesse. Il fallait être bien accroché pour pratiquer une telle profession. Elle n'était pas étudiante, elle était déjà confronté à tout cela. L'avait-on remercier pour ses efforts? A l'évidence, elle était dévouée à son métier puisque même sortie de l'hôpital, elle pense encore à son boulot, sa prochaine opération. Ce qui est toute à son honneur mais n'avait-elle pas besoin de se changer les idées?

-C'est tout à votre honneur de vous préparer avec autant de sérieux. A l'évidence, le patient est entre de bonne mains.  ça ne dois pas être toujours facile... Parfois les gens sont bien ingrats.

Combien de fois avais-je entendu des mortels pestaient contre leurs médecins? Ils n'étaient qu'humains. Ils ne pouvaient pas faire de miracles, ils sont imparfait et peuvent faire des erreurs. Mais ils essaient. Et c'est tout à leur honneur. Elle me demanda ce que je faisait comme physique.  Il y avait tellement de choses, j'avais vu cette science évoluer au cours des siècles. Des théories aujourd'hui risibles, des théorèmes toujours aussi juste qui jadis avaient pris un temps fois à démontrer qui aujourd'hui se prouvent en une fraction de seconde. Les Sciences étaient un monde bien fascinant.

-Physique Quantique, il reste encore tellement à découvrir et à explorer. ça laisse une part de mystère, de rêve peut-être même

Ah ça pour rêver, étudier l'Univers, ce qu'il y a au-delà de notre monde était fascinant. Et puis, j'avais fait le tours de la Terre. Attention, je ne prétends pas avoir tout vus et découvert la totalité de ses secrets mais...des paysages plus qu'exotiques ne me déplairaient pas. Elle se présenta, me rappelant à l'ordre niveau bonnes manières. Je n'avais pas été éduqué de la sorte. Dans le temps je me serait présenté et aurait fait le baisemain qui convient de faire en société. Mais les temps avaient changer et c'était souvent mal vus ou une technique d'horrible dragueur. Je me contentait donc d'une poignée de main avec un sourire qui ne se voulait pas charmeur.

-Enchanté Saf'. Moi c'est Lachlan. Mais on m'appelle Lach même si c'est un bien horrible surnom en France

Et totalement mal choisit car ce n'est en rien dans mon caractère!
code by Silver Lungs



I won't excuse myself for what Iam. 'Cause it's all I ever want. Now I'm free to take my time.
❝I'm a free spirit❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Raise your glass! [feat Saf]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raise your glass! [feat Saf]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RAISE YOUR GLASS [Human only]
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» « The parting glass. » (08.01.11 - 10h48)
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age of Grotesque :: The Last Day on Earth :: Edimbourg :: Old Town-