AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Saf O'Toole - Fury Road

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 09/10/2016
Messages : 12
Points RP : 367

Région : Ecosse
Métier : Infirmière de bloc opératoire, spécialisée en traumatologie
MessageSujet: Saf O'Toole - Fury Road   Dim 9 Oct - 22:50


Séraphine « Saf » Magda O'Toole

Mechanical Animals feat Holland Roden


Identité

Prénom & Nom : Séraphine  « Saf » Magda O'Toole
Date de Naissance : 17 Novembre 1986
Lieu de Naissance : Galway, Irlande
Ville de Résidence : Edimburg
Situation Maritale : It's complicated, genre très complicated

Âge Apparent : 30 ans et toute ses dents
Statut de Sang : Sang pur
Affinités : Toutes hormis les maitres.
Inimités : Les maîtres, totalement et sans espoir de réconciliation.
Membre d'une Meute/d'un Groupe : Alpha de sa famille jusqu'a ce qu'elle soit décimée à présent elle est solitaire.



Description


Mydriasis
Saf avait toujours été quelqu'un de joviale et directive, elle a toujours fait passer le bonheur de ses frères avant le sien, la santé de ses patients avant ses besoins. C'était et ce serait toujours ainsi Saf savait s'oublier, c'est même ce qu'elle faisait de mieux et quand on vit au sein d'une famille de cinq enfants, déchirée par un père laissant pour compte sa progéniture ça lui avait bien servit. Grande gueule quand il était question de montrer son autorité elle savait aussi être d'une douceur sans égale envers ses frères. Toujours trop franche elle savait effacer l'amertume de la terrible vérité par un sourire charmeur.  


Myosis
Depuis le décès de ses frères elle est beaucoup plus renfermée, il est très rare de voir son ancienne personnalité. Elle reste très investie envers ses patients et agréables mais si vous leur demandez certains vous dirons qu'elle à perdu l'étincelle de vie qui embrasait ses pupilles auparavant. Elle reste très solitaire, ne chercher plus le contact extérieur et quand elle ouvre sa grande bouche c'est pour être désagréable et faire fuir ceux qui pourraient vouloir s'intéresser à elle. Saf souffre de cette solitude, elle qui à été habituée à vivre en grande fratrie - en meute - mais elle à tellement peur.



Choses et Autres

Totem : Saf et son totem sont en symbiose, elle à mis du temps à le maitriser et elle l'a beaucoup délaisser pendant ses études tant et si bien qu'il lui jouait souvent de sales tours mais depuis que ses frères sont morts ils sont en harmonie parfaite. Le caracal étant un animal relativement solitaire il influe beaucoup sur son comportement vis à vis des autres.

La peur des autres : Autant dans son travail elle sait être sociable autant en dehors elle à du mal à se faire des amis, à parler avec les autres. Son seul moyen de défense est l'agressivité et elle peux être passablement désagréable. Elle à du mal à être dans une foule et ne cherche pas volontairement le contact avec les autres espèces.

Sensibilité aux maitres : En tant que primitve elle est susceptible d'être influencée par les maitres et leurs pouvoirs et il se trouve qu'elle est vraiment très sensible à leur manipulation ce qui la fait les éviter comme la peste.

Hypersensibilité acoustique : Vous ne la verrez jamais en boite de nuit ou dans un concert, ses oreilles sensibles ne supportent pas les bruits trop intenses. C'est pour ça qu'elle part souvent plusieurs jours dans la foret autant pour s'isoler du bruit que des autres.



Welcome To The Black Parade


Marche ou crève.

Voila ce que lui avait dit son père la dernière fois qu'elle l'avait vu. Dans le hall de leur maison avec ses valises à côté de lui, elle avec son jeune frère Gabriel dans les bras. Il lui avait sortit cette absurdité, comme si ça pouvait justifier son départ. Et il s'était tiré, définitivement.
Lucian, son plus vieux frère, était venu près d'elle et lui avait expliqué, à elle la gamine de onze ans que son père avait une deuxième famille et qu'il avait décider de partir vivre avec eux. A l'époque elle n'avait pas compris la lâcheté de son père face à ses responsabilités, il les avaient tout bonnement abandonnés a leur sort.
Au final en y repensant Saf avait finit par se dire que c'était mieux ainsi, ses quatre frères, sa mère et elle n'en étaient devenus plus unis. Après son départ ils étaient partis de Galway pour vivre dans la capitale Dublin. Ils avaient survécus à ce coup dur en se soutenant les uns les autres, Lucian et Adam les plus vieux, avaient commencés à travailler dès que possible pour aider leur mère Et Saf avait presque élevée seule ses deux jeunes frères Ewin et Gabriel. « Marche ou crève », ils avaient marché contre ce que leur père leur avait fait subir, contre l'affront qu'il leur avait fait et Saf avait garder cette phrase en tête toute sa vie.

Palpitations

Saf avait fréquenté les hôpitaux toute sa vie, les couloirs blancs, les chambres aseptisées, elle les connaissait depuis longtemps. Depuis qu'on lui avait diagnostiqué un situs inversus, les organes inversés, le cœur à droite. Tout le monde voulait étudier un cas aussi rare que le sien.
C'est donc naturellement qu'elle avait commencer sa prépa de médecine et sa première année de faculté qu'elle avait eu haut la main. Saf avait toujours eu l'étonnante faculté d'occulter le monde autour d'elle quand elle se concentrait sur quelque chose d'important à ses yeux, ou quand elle voulait oublier quelque chose de désagréable. Et c'est ce qui aurait fait d'elle la meilleure chirurgienne de Dublin. Mais voilà il en avait été décidé autrement, sa mère était tombée malade et il avait fallu continuer à élever Ewin et Gabriel. Lucian c'était marié il devait subvenir aux besoins de sa nouvelle famille alors Saf avait sacrifié sa fac et avait commencer l'école d'infirmière, travaillant dans un restaurant le soir et le week end pour assurer les soins médicaux de sa mère.
Pendant toutes ces années Saf c'était enfermée dans ses cours, sa famille, le reste n'avait plus d'importance. Ce fut la période de difficultés avec son totem, la période où elle fit des crises qui la menèrent à la furie, maitrisée à grand peine par ses frères. Mais faisant partie d'une famille très ancienne de primitifs et ses quatre frères ayant déjà vécu ce genre de problèmes tout le monde se relaya pour l'aider à s'unir correctement avec son alter ego.
Elle finit major de sa promo et trouva un travail d'infirmière de bloc sans problème, elle ne pourrais pas être chirurgienne mais au moins elle pourrais les assister.
A la mort de leur mère Lucian tenta de lui parler, d'essayer d'alléger ce fardeau qu'elle c'était elle même mise sur les épaules.

« Maintenant Ewin va pouvoir travailler, Gabriel lui obéira c'est le plus calme d'entre nous. Reprends tes études Saf.
-Marche ou crève qu'il m'as dit. Il est hors de question qu'il ait eu raison. Je reste avec eux. »


Lucian l'avait regarder s'éloigner avec une boule au ventre, Saf, cette gamine à l'accent irlandais encore très prononcé, avec son cœur à droite, sacrifierais sa vie pour ses frères sans jamais rien demander en retour. Et ça lui faisait mal parce qu'il avait l'impression que c'était l'issue vers laquelle elle courrais depuis des années.

Cancer

Son souffle se condensait sur son visage, il était hiératique, les pleurs compressaient sa poitrine. Elle aurait voulu hurler, se débattre mais tout ses muscles tremblaient. Mais que pouvait – elle faire bon dieu ? Ils étaient là, couverts de sang, baignant dans l'hémoglobine, le parquet ne buvant plus le liquide. Elle aurait voulu fermer les yeux, boucher ses oreilles, ne plus entendre leurs gémissements inaudibles lui déchirer le cœur, lui arracher les tripes. Elle voyait partout la violence dont ils avaient été victimes, sur leurs corps mutilés, sur les murs éclaboussés, sur les os ressortant des chairs.

Elle était incapable de se souvenir de ce qu'il c'était vraiment passer. Un maître avait  décider qu'il avait besoin de jouets pour passer le temps, de primitif pour assouvir ses pulsions meurtrières. Mais ses frères n'avaient jamais céder malgré la puissance des pouvoirs de l'homme, ils avaient résistés au point d'en mourir. Gabriel avait envoyer un message d'urgence à Lucian et Saf qui ne vivaient plus dans la maison familiale. Mais Saf ne l'avait pas vu tout de suite comme elle était de garde. Lucian était arrivé en premier, trop tard pour les sauver, trop tôt pour survivre.. Ils étaient à présent morts, la peau déchirée par la violence de la magie, par la résistance farouche des totems incapables d'aider leur alter ego.

Elle étouffait, elle voulait mourir. Plus que tout elle voulait être a leur place, se sacrifier pour les sauver tout les quatre. Mais elle restait coincée là, faible et inutile, elle n'avait pas réagit assez vite, elle avait été absente alors qu'elle n'aurait pas du. Elle fit un pas vers Gabriel, son visage tordu de douleur, défoncé par un choc brutal. Ses jambes ne supportèrent plus son poids et elle se mit encore à pleurer. Elle venait de perdre toute foi en l'humanité. Ses mains tombèrent dans le sang solidifié, son visage tordu de douleur. Son estomac se retourna et elle vomit sur le parquet. Ses larmes se firent plus puissantes, un sanglot souleva son ventre et elle vomit de nouveau.

Toute la nuit elle resta couchée parmi les corps sans vie de ses frères, à sangloter, entendant les hurlements de douleur, de terreur. Puis enfin elle se leva, fantôme dans une coquille vide. Et elle brula la maison.

Nécrose

Elle s'exila en Écosse, gardant une haine venimeuse pour le maître qu'elle recherche activement et qu'elle compte bien dépecer vivant. Elle n'a jamais fait le deuil de ses frères, elle n'a jamais vraiment réussit à s'en remettre et survit misérablement, seule trainant sa carcasse parmi les vivants en essayant de faire au mieux son travail pour sauver des gens alors qu'elle n'a pas réussit à sauver ses frères.




Pims

Vous me connaissez sans doute d'Asn, la sadique de service, un peu félée du bocal. La rousse is back !

@ Yuki Shuhime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 09/10/2016
Messages : 22
Points RP : 368

Métier : Secrétaire Assistant de Haileen Jackson
MessageSujet: Re: Saf O'Toole - Fury Road   Dim 9 Oct - 23:04


Félicitations Saf !

Bienvenue parmi les Mechanical Animals


Tu es validée !!

C'est pas super étonnant, mais tu t'es fais ta place sans soucis, Saf se prête parfaitement au contexte et on l'imagine sans soucis dans ce nouvel univers. J'ai juste hâte de la voir mettre la pagaille en Ecosse. Alors amuse toi ma biche o/


Après ta validation, tu vas devoir suivre le périple de l'initiation : tu verras, grâce à la petite fiche que tu as rempli pour signaler ta fiche terminée, tu seras recenser partout d'un coup, pratique non ? Alors ensuite ?

Et bien ta fiche sera déplacée dans un dossier spécial à ton nom, dans le forum de ta race, dans lequel tu pourras ouvrir ta fiche de lien (tu as un modèle à disposition là) et ta chronologie de RP (tu as un modèle à disposition ici aussi).

Tu peux après t'amuser comme bon te semble : ouvrir un rp, participer au flood, nous rejoindre sur la chatbox, ou encore. Enfin, tu peux demander l'ouverture d'une section privée (métier, logement, ce que tu veux) ou alors réclamer des liens et/ou des rps.

Si tu as le moindre soucis, hésite pas à contacter le staff :

@ Yuki Shuhime






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saf O'Toole - Fury Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KID ⊹ I'm gonna die historic on the fury road
» Sergueï Moltchaline - And we're gonna die historic on a fury road.
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age of Grotesque :: I Have to Look Up Just to See Hell :: You, Me And The Devil Make Three :: Mechanical Animals :: Saf O'Toole-