AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 09/10/2016
Messages : 12
Points RP : 430

Métier : Créatrice de mode
Force Magique : Mort
Pouvoirs : Nécromancie
MessageSujet: On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside   Dim 9 Oct - 17:28


Edna Calavera

Gardeners feat Helena Carter


Identité

Prénom & Nom : Edna Calavera
Date de Naissance : 1er novembre 1974
Lieu de Naissance : Acapulco (Mexique)
Ville de Résidence : Londres
Situation Maritale : Célibataire
Force Magique : Mort

Catalyseur : Son bras droit, fraichement tatoué d'une sugar skull fleurie
Spécialité Magique : Nécromancie (anime les corps)
Affinités : Les Maudits, de si fidèles pantins et les instances sombres
Inimités : ceux qui ne respectent pas ma supériorité méritent d'être chatier
Membre du Conseil : Non, je n'ai que faire de ces gens moralisateurs aux conceptions étriquées



Description

Parler de sa personne est ce qu'elle préfère. Encore faut-il savoir par où commencer. Car il y a tant à dire pour décrire une personne.
Pourquoi ne pas commencer par son physique. Edna aurait pus être jolie, splendide même. Car son corps corresponds aux canons de la beauté. Mais elle n'est pas ordinaire. Elle est bien trop extravagante pour ces esprit étriqués. Sa peau est blanche car elle refuse de se tuer à coup de cancer de la peau. Ses yeux d'un marron sombre sont souvent maquillé de couleurs vives et ses cheveux mi-long bouclé sont teints selon son humeur. Brune puis blonde avant de finir rousse. Ne comptez pas la reconnaître à sa couleur de cheveux, cela serait une bien grande erreur.

Concernant les vêtements, étant créatrice, jamais elle ne sera habillée comme madame tout le monde. Souvent Edna, à l'air de sortit d'une autre époque plus ancienne.  Toujours en couleurs vives cependant, elle se refuse à la routine.

Maintenant que vous avez eus son portrait physique, un portrait psychologique serait le bienvenue. On peut très certainement assumer que la dame à la grosse tête. Son succès dans le domaine de la mode n'y est pas étranger. Car l'audace à Londres marche très bien. Ses pouvoirs aussi n'aident en rien sa modestie puisque Edna est hautaine, elle se pense au dessus de tout le monde et n'a aucune gène à le montrer.
C'est également quelqu'un d'extrêmement possessif et horriblement envieuse.  
La vie des mortel? Elle la méprise, ils sont faibles et ennuyants.

Vous devez vous dire que cette personne est un monstre et qu'il serait avisé de fuir et vous auriez bien raison. Car même si elle vous semble être une amie dévouée et aimante, ceci n'est qu'un façade. Car Edna ne croit pas en l'amour. Car elle a était trop souvent déçue dans sa jeunesse. Elle sera alors votre amie, tant que cela lui est profitable et qu'elle peut se servir de vous.

Car oui, elle aime se servir des gens et les assouvir. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle profite de son don à outrance, se créant des esclaves fidèles et dévoué qui ne l'abandonnerons pas et qu'elle peut mener à la baguette. Oui elle est avide de pouvoir et n'éprouve aucuns remords à créer des Maudits.



Choses et Autres

La mode et elle, ça remonte à son adolescence. Habile de ses doigts elle a d'abord était une couturière de renom, avant de gravir les échelons. A présent, elle est à la tête de son propre empire. Elle qui rêvée d'être admirée pour sa personne y est parvenue.

Pour ce qui est de ces pouvoirs, c'est nettement moins féerique. Son don est relié à la grande Faucheuse. La nécromancie, l'art de faire revenir les morts ou du moins réanimer leur enveloppe corporelle. Cependant, elle maîtrise aussi le rituel d'éveil et en profite. se créant une armée d'esclave. De petites mains de la renaissances cachées au fond d'une cave qui passent leurs journées à coudre ou simple objet de distraction. Des gens dont elle appréciait certaines qualités avant de les tuer pour qu'ils lui reste fidèle.

Elle parle toujours d'une voix posée. Chaque mot est calculé. Elle s'adresse souvent au gens en utilisant "darling"



Histoire

Premier novembre 1974 Des cris déchirent le calme matinale, réveillant une petite blonde très inquiète pour sa mère en plein travail. Puis soudain un silence, lourds, pesant, déchiré par les cris d'un nouveau né. La petite entre dans la chambre joyeuse. Pressée de voir sa petite sœur. Sa mère et livide et épuisée, sa grand mère prie dans un coin, demandant pardon aux ancêtre pour l'affront commis par sa petite-fille. Cette enfant maudite qui à voler leur journée aux morts. A cause de qui, sa mère ne pourra la célébré comme il se doit. Ainsi commence la vie d'Edna.

L'enfance

Les enfants sont naïfs et ne prêtent aucune attention à la cruauté du monde adulte. Et ceux même si leur propre mère et leur grand-mère les font sentir comme des horreurs. Ou du moins, ça n'a jamais choquer Edna. Car après tout, la petite fille maussade et inexpressive avait sa grande soeur. Si blonde, si parfaite. Si seulement Edna était comme elle. Non Edna était différente, elle n'était pas douce et souriante comme son ainée. Elle aimait les chose sombre. La nuit la fascinait. Elle savait qu'elle avait quelque chose de différent. Aussi lisait-elle beaucoup. Fuyant cette réalité ennuyante par les livres de conte et légende.



L'adolescence
L'adolescence, période charnière dans la vie d'une jeune fille. Le temps des premiers amours, le corps qui change et... de nouvelles découvertes. Une personnalité déjà forte qui se forge d'avantage. Edna n'aimait pas l'école,aussi dès qu'elle fut en âge, la jeune femme la quitta pour entrer dans la vie active. A l'encontre de sa brillante grande sœur à qui on ne cessé de la comparer.  C'est ainsi qu'elle commença la couture. Habile de ses mains, elle faisait un travail remarquable. Ce qui étonna ses proches. C'est ainsi qu'elle Le rencontra. Celui qui la fit sortir un peu de sa bulle et de sa morosité. Au fil des jours, elle tombait un peu plus amoureuse de lui. Il avait rencontrer sa sœur et celle-ci le portait haut dans son estime. cependant la cadette pensait naïvement que les dire de sa sœur n'étaient que des encouragements à son attention. Bien triste erreur. Un soir, alors qu'elle rentrait du boulot, elle les surpris sur le perrons. Cette vision brisa quelque chose en elle, avant de la submerger par la colère. Le soir même, elle piégea l'homme, se faisant passer pour sa sœur avant de le poignarder de trente-trois coup de couteau et de le jeter dans le lac du parc. Mes les remords et le désir de se venger de son aînée la hantait chaque nuit. Aussi, un soir, elle retrouva un vieux livre qu'elle avait un jour trouvé par hasard dans une ruelle, comme un signe du destin. Quelques heures plus tard, l'homme revenait d'entre les morts, pour une servitude éternelle. Il commença par briser le cœur de la sœur de sa maîtresse. Les années passèrent et elle continua de se servir de lui avant de s'en lasser et de l'abandonner. Ses travaux de coutures devenaient de plus en plus remarquable

Sa nouvelle vie à Londres  

A Londres, a force de persévérance, la jeune femme finit par ce faire un nom. Bien évidemment certains Maudits ont été artisans de sa réussite. Mais si son talent en est pour beaucoup dans cette histoire. Toujours est-il qu'elle à réussis. Que sa vie et mieux que la misérable vie de son aînée. Et c'est donc avec un malin plaisir qu'elle envoie des cadeaux ridiculement coûteux à ses neveux. Elle ne veut pas les voir, hors de question de se mélanger au petit peuple. Cependant, faire enragée celle face à qui elle a toujours était rabaissée lui procure un plaisir sans borne. Pourtant la vie de la jeune femme est marqué par les voyages d'affaire, à la recherches de nouvelles inspirations. De nouvelles technique de couture. Toujours plus innovant, toujours plus d'audace.

Et puis pendant un mois où elle travaillait à Los Angeles, sur une nouvelle collection de chaussure, elle rencontra Dante au détour d'un bar. Cette âme brisée la fascina. Ou du moins elle y vis de suite le profit. Elle l'écouta beaucoup. Devenant son amie et sa confidente. Lui parlant de sa vie à elle. Faisant miroiter sa vie de rêve. L'incitant à fuir son pays natal où l'esprit de sa femme disparue il y a un ans était trop présent. Elle lui promettais une nouvelle vie. Loin de toute cette souffrance. Un peu comme un ange gardien qui lui offrait une seconde chance.
Alors il l'avait suivit. Mais au bout d'un temps, l'oiseau voulus prendre son envol? Ce qu'elle refusa éperdument. L'illusion d'amitié entre le pantin et la marionnettiste se fissurait. Et puis un soir, le 22 juillet 2016, elle lui parla du monde auquel elle appartenait. Le Grotesque. De ses choses fantastiques dont elle était au courant. Il l'avait écouter sans broncher, sans se moquer. Alors qu'elle lui expliquait tout, comme à ses enfants qui ne Ils sortirent, dans les vieux quartiers, montant les escaliers fragiles d'un immeuble du début du siècle passé. Elle aimait les hauteur, les lieux insolites. La vue sur Londres était splendide. Il regardait au loin, ne pouvant s'imaginer ce qu'elle ferait. D'une main elle le poussa de toute ses forces. Et il tomba, s'écrasant quelques mètres plus bas, mort sur le coût. Nul n'avait rien vu. Deux de ses patins, récupérèrent le corps et le déposèrent chez elle. Le rituel d'éveil fut rapide. Elle lui laissa une note brève avant de partir. Elle n'avait pas le temps d'éduquer son nouveau pantin. Mais au moins, il ne l'abandonnera pas. Il lui appartenait à présent. Quelques heures plus tard, elle était sur l'un des podium parisien, ovationnée par une foule en délire.



Votre Lach' d'amuuur  

Sincèrement que dire que je n'ai pas déjà dit? hein? Je ne vais pas me présenter de nouveau, ce serait du narcissisme.  

@ Yuki Shuhime


Dernière édition par Edna Calavera le Dim 9 Oct - 23:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 53
Points RP : 463

Région : Angleterre.
Métier : Propriétaire du Blue Devil.
MessageSujet: Re: On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside   Dim 9 Oct - 17:56

RE-BIENVENUE!

Hésite pas si jamais t'as des questions, ma douce.


SO WHAT IF I'M SICKER THAN SICK?

You can say that I'm going insane and I'm not quite right and that I'm to blame. You can say that I'm sick on the inside. Bet you don't know I like it that way. You can say whatever you like. If it's so wrong I don't wanna be right!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 30/09/2016
Messages : 43
Points RP : 455

Région : Angleterre
Métier : Mécanicien
MessageSujet: Re: On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside   Dim 9 Oct - 18:41

Bienvenue mon petit lapinou o/ hâte de lire ta fiche et de découvrir celle qui a transformé mon petit Dante chéri =)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 53
Points RP : 463

Région : Angleterre.
Métier : Propriétaire du Blue Devil.
MessageSujet: Re: On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside   Lun 10 Oct - 18:18


Félicitations Edna !

Bienvenue parmi les Gardeners


Tu es validée !!

Très chère, j'adore ce que t'as fait de ce personnage flou et plat que j'avais décrit brièvement. Je pourrais jamais assez te remercier d'avoir pris ce rôle et j'ai hâte qu'on se croise en RP, cara mia.


Après ta validation, tu vas devoir suivre le périple de l'initiation : tu verras, grâce à la petite fiche que tu as rempli pour signaler ta fiche terminée, tu seras recensé partout d'un coup, pratique non ? Alors ensuite ?

Et bien ta fiche sera déplacée dans un dossier spécial à ton nom, dans le forum de ta race, dans lequel tu pourras ouvrir ta fiche de lien (tu as un modèle à disposition là) et ta chronologie de RP (tu as un modèle à disposition ici aussi).

Tu peux après t'amuser comme bon te semble : ouvrir un rp, participer au flood, nous rejoindre sur la chatbox, ou encore. Enfin, tu peux demander l'ouverture d'une section privée (métier, logement, ce que tu veux) ou alors réclamer des liens et/ou des rps.

Si tu as le moindre soucis, hésite pas à contacter le staff :

@ Yuki Shuhime


SO WHAT IF I'M SICKER THAN SICK?

You can say that I'm going insane and I'm not quite right and that I'm to blame. You can say that I'm sick on the inside. Bet you don't know I like it that way. You can say whatever you like. If it's so wrong I don't wanna be right!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside   

Revenir en haut Aller en bas
 
On the outside you're a blaze and alive, but you're dead inside
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elzéar BLAZE
» Silver Blaze, la flamme
» Aristide n’est pas Obama . Obama n’est pas Aristide SE LANUIT ET LE JOUR !
» Fidel Castro blaze Obama pou lanmò Bin Laden
» Réservations diverses, Dépôt du TimeSkip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age of Grotesque :: I Have to Look Up Just to See Hell :: You, Me And The Devil Make Three :: Gardeners :: Edna Calavera-