AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Un client pas comme les autres (ft Aldous Koch)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 03/10/2016
Messages : 7
Points RP : 394

Région : Londres
Métier : Etudiant et livreur de pizza
Force Magique : Matière
Pouvoirs : Chlorokinésie
MessageSujet: Un client pas comme les autres (ft Aldous Koch)   Jeu 3 Nov - 15:07

Je suis presque en retard. Encore une fois, j’ai envie de dire. Mais ça va, je vais gérer. Comme toujours. Je suis à quelques minutes du client. Ah merde, il y a un bouchon devant. Je me cramponne à ma moto et j’accélère. Passant entre les voitures, on aurait l’impression que je suis en train de tourner dans un film d’action. Je m’arrête d’un trait, un chat. L’animal me regarde comme pour me demander s’il peut passer. Je m’immobilise, lui laissant la route. Il continue de me fixer. Je regarde ma montre, pas le temps d’être doux, je klaxonne au nez du félin qui fait un bon. Je me remets à filer. J’arrive dans les environs. Mais je ne connais pas exactement où est-ce qu’il habite. Toujours sur ma moto, mais garé, je l’appelle. Il ne décroche pas ? Je me mets à l’appeler plusieurs fois d’affiler. Il ne répond toujours pas. Je compose alors le numéro de Judith, celle qui m’a passé la commande. Elle me dit juste qu’il y avait de la musique à fond. Elle ne peut rien pour moi. En raccrochant, je regarde autour de moi, j’essaie de voir s’il n’y a pas une maison qui se démarque par un bruit fort ou des lumières vives emmenant d’elle. Et non. Ah merde. Je suis super en retard là, mais qu’est-ce que fout ce client. Et puis je vois un peu au loin un mec sortir d’un bâtiment. Il a l’air de patienter. Avec ma moto, je le rejoins rapidement. Je coupe le moteur, descends de la moto et je m’approche de lui avec un visage embêté, mais souriant :

Bonsoir ! C’est vous qui avez commandé une pizza ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 30/09/2016
Messages : 43
Points RP : 417

Région : Angleterre
Métier : Mécanicien
MessageSujet: Re: Un client pas comme les autres (ft Aldous Koch)   Mer 9 Nov - 17:29


Un Client Pas Comme les Autres

Aldous & Sasha


4 Novembre - Vers 20h


J'crache par terre. Ca fait un bon putain d'moment qu'j'bosse sur cette connerie d'mes deux ! Une vieille bécane à restaurer complet. Et il paye, la canaille qui m'l'a amené. A m'brosser dans l'sens du poil, à m'flatter comme quoi j'étais l'meilleur. J'dis pas qu'c'est faux, j'dis juste qu'ça s'voyait à dix mètres qu'il était désespéré et qu'sa putain d'bécane était volé. Y pouvait pas l'amener à un mec honnête, alors il avait entendu parler d'moi. Pour c'que j'en ai à foutre, d'la réputation qui m'colle au cul ... Au final, j'arrive toujours à avoir du boulot quand j'ai b'soin d'thunes et à rester pénard l'reste du temps. C'soir, j'bosse sur son cas, sauf qu'j'aurais jamais imaginé qu'c'était autant la merde. J'vois pas l'temps passer quand j'bosse, et j'pense à rien, c'qu'y m'fait pas d'mal en c'moment. Entre Dante qui s'barre en couille avec son Instance Claire et l'retour de Nyx dans ma vie, ça m'fait du bien d'me vider l'crâne et d'plus cogiter à que dalle. Sauf qu'je commence à péter la dalle dans mon garage. Uriel m'regarde faire, sage, comme d'hab. Et comme s'il sentait c'que j'pensais, le v'là parti à fond l'train m'chercher le téléphone qu'il ramène entre sa gueule. Une caresse sur l'museau, et il m'donne l'bordel. J'fais bis et j'tombe sur une voix traînante familière.

Aldous commande trois pizzas au même type que d'habitude, la touche bis de son téléphone fixe ne servant apparemment qu'à ça. Le temps que le festin arrive, il avait encore de quoi terminer son boulot sur le carter d'huile qui lui faisait autant suer. Les canettes de bière s'empilent tranquillement autour de la carcasse à moitié décortiquée de la moto et des pièces formant une sorte de cercle protecteur autour du Démon. Son esprit tourmenté passablement focus sur ce qu'il faisait, il laissait à l'extérieur du garage tout ce qui le poussait habituellement à ne rien faire du tout, s'injectant à loisir une nouvelle dose de came dans les veines le temps que les hallucinations psychédéliques lui changent les idées en lui montrant un monde nouveau bien plus attirant que le sien. Généralement un monde où il se faisait défoncé le derrière par un Nyx en colère qui lui balançait des saloperies à la gueule. Super ... maso jusque dans ses trips de drogué en manque. Rien de très réjouissant à ça. D'un coup de dents, il ouvre une énième canette de bière qu'il vide à moitié en une gorgée avant de s'essuyer la bouche avec son avant-bras nu et couvert de cambouis. Finalement, le creux dans son estomac l'empêche de se concentrer davantage et il ferme le garage, laissant tout en plan pour se rendre dans la maison attenante.

J'laisse tomber mes fringues dégueulasses dans la piaule, là où un gros tas les attend d'jà d'puis un bail. J'allume la sono et j'laisse les notes bourrines d'un album de Rob Zombie m'rendre sourd un moment. J'm'allume une clope, tirant d'ssus, complètement à poil et couvert d'huile, en remuant la tronche en rythme, et en fourrant tout mon bordel dans la machine à laver. J'balance une dose d'lessive à l'oeil et j'fous tout en route sans même réfléchir. Ca s'ra d'jà ça d'fait. J'renifle en m'essuyant un peu l'nez et j'me plante d'vant l'miroir. Pendant un moment, j'me penche pour examiner ma gueule en biais, ma barbe irrégulière et mon air d'tueur. J'ai l'impression qu'ça fait bien longtemps qu'y a plus rien d'sympathique en moi et j'saurais pas dire si ça m'réjouit ou si ça m'soule. J'grimpe dans la douche et laisse l'eau brûlante glisser sur mon corps. Ca fait du bien. J'sens les fluides de moteur quitter ma peau et la morsure du jet m'redonner un semblant d'force. Uriel jappe en rythme avec la musique, j'l'imagine bien s'déchaîner en sautant à moitié sur l'lit. Ca m'fait sourire. C'est là qu'j'réalise combien j'vais mal ... Qu'y a plus qu'mon clebs qu'arrive à m'rendre un peu heureux. Putain ... J'sors d'la cabine, j'me sèche vite fait sans m'regarder cette fois. J'me rhabille d'ce que j'trouve encore propre dans l'coin, un jean troué à la cuisse et à la fesse, un débardeur blanc qui tire plutôt sur l'gris et puis un sweet bleu nuit. J'sors mon matos pour m'préparer la dose après l'repas quand j'entends un bruit d'moteur au loin.

Il vivait dans un quartier reculé des Docks, là où il est plutôt rare d'avoir de la visite et où on ne venait que lorsqu'on devait venir. Ce devait être le livreur de pizza, sans nul doute. Aldous laisse en plan sur la table la cuillère, la flamme et le sachet de poudre, la musique qui braille toujours et le chien qui se déchaîne autant qu'il peut. Les cheveux encore mouillés, il sort dans la cours et plisse les yeux pour apercevoir le scooter du livreur de pizza. Avec un sourire satisfait, il arrive à la hauteur du type particulièrement efféminé qui lui demande si c'est bien pour lui. Aldous hausse un sourcil goguenard et ne résiste pas à l'envie d'être particulièrement désagréable.

"En même temps t'vois quelqu'un d'autre dans c'coin paumé ? Bien sur qu'c'est pour moi. Ramène-toi à l'intérieur si tu veux qu'j'te paye, j'me pèle le cul là ! J'espère qu'ton connard d'chef aura pas oublier les oeufs c'te fois. Sinon ça va chier ! Et j'risque bien d'me défouler sur toi. Bon tu bouges ?"

@ Yuki Shuhime




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un client pas comme les autres (ft Aldous Koch)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Age of Grotesque :: The Last Day on Earth :: Londres :: The City :: Whitechapel :: Dock St Katherine :: Chez Aldous Koch-